Keren Benbenisty (Israel, 1977) graduated in 2004 with honors from École Nationale Supérieure Des Beaux-Arts de Paris.  Using sculpture and drawing techniques, Benbenisty’s video work consists of carefully crafted visual sequences.  She often uses ephemeral materials and liquids such as ink or oil to explore processes of transformation and disappearance, whereby the temporality of a situation as well as of the art work itself become manifest.  For Passage, Benbenisty presented Two Suns in the Sunset (2006), a new work, exploring the state of being in between, being in a 'non place'.


Keren Benbenisty showed in Passage at London Waterloo from 8 - 22 December 2006.


She has shown in several group exhibitions in France, as well as in the Alma Lôv Museum in Sweden (2006) and at Studio 18 of Cal’Arts in California (2003). In 2005, she was awarded the foundation prize for sculpture-installation at the École Nationale Supérieure Des Beaux-Arts, Paris.



Keren Benbenisty, In Fusion, 2005, video installation



Keren Benbenisty (Israel, 1977) a obtenu son Diplôme national supérieur d’arts plastiques à l’École Nationale Supérieure Des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury en 2004.  En employant des techniques de sculpture et de dessin, ses vidéos se composent de séquences visuelles soigneusement montées.  Benbenisty utilise souvent des matériaux éphémères et des produits fluides (comme l’encre et l’huile) pour exprimer ses réflexions poétiques sur des relations complexes. Son œuvre dévoile la temporalité d’une situation et de l’œuvre elle-même à travers des processus de fusion et de disparation. Pour Passage, Benbenisty  a présenté Two Suns in the Sunset (2006), une nouvelle vidéo qui explore l’état d’être entre deux lieux, dans un «non-espace».


Keren Benbenisty était présentée dans Passage à Londres Waterloo du 8 au 22 décembre 2006.


Elle a participé à de nombreuses expositions en France, ainsi qu’à Alma Lôv Museum en Suède (2006) et au Studio 18 à Cal’Arts, Californie (2003).  En 2005, elle fut présentée dans l’exposition des diplômés félicités Plus que vrai à l’École Nationale Supérieure Des Beaux-Arts, Paris.



Keren Benbenisty, Love Will Tear Us Apart, 2004, video and sound installation