Du 24 novembre au 22 décembre 2006, les salons d’Eurostar à Paris et à Londres ont présenté Passage, une exposition de vidéo contemporaine en deux parties avec Doa Aly, Keren Benbenisty, Andrew Cross et Hiraki Sawa.


Exprimant des idées de temporalité, d'identité, de mémoire et d'aspiration, Passage explorait des perspectives individuelles et subjectives sur le concept du passage des frontières et sur l'expérience de se trouver entre deux lieux.


Le cas de passage le plus évident est directement lié à la situation et au contexte de l’exposition: traverser les frontières nationales, avec leurs systèmes de contrôle de l’immigration et de l’importation. Les progrès techniques ont permis au voyageur contemporain de surmonter ces limites avec une facilité et un confort relatifs.  Voyager plus rapidement nous permet de réduire au minimum la durée du parcours pour nous acquérir plus de temps à notre destination. Cette exposition tendait à explorer le temps et l'espace, les zones de transit, entre le départ et la destination.


Ces zones ne se limitent pas à l'expérience du voyageur traversant les frontières géopolitiques, mais ont lieu également dans un contexte beaucoup plus large quand nous essayons de transgresser des frontières intellectuelles, imaginaires ou culturelles, ou quand nous explorons les limites de nos propres corps.


Chacune des œuvres présentées dans Passage proposait une perspective personnelle sur ces zones de transit. L’objectif de Passage fut de rendre les spectateurs activement conscients de leur environnement ainsi que d’offrir un reflet de leur expérience de passage de frontière.


Pour l'information sur les artistes, cliquez ici...